À bas la haine!

La RDC (le Zaïre) garde encore les stigmates de différents cycles de violence connus dans le passé.

Un seul a retenu notre attention particulière : c’est l’épuration ethnique vécue dans la province du Katanga vers 1992 sous l’égide du gouverneur Antoine Gabriel Kyungu. Le terme » Bilulu » (insectes en swahili) résonne encore dans les oreilles des originaires de la province du Kasaï. Le même Kyungu s’hasarde à réveiller les vieux démons. Dans un meeting samedi dernier à Lubumbashi,  » Baba » a eu des propos discriminatoires à l’endroit du président honoraire Joseph Kabila.  » Si Kabila pense qu’il va venir au Katanga rester en paix, il se trompe, il ne sera jamais en paix ». Au milieu où le pays traverse une crise sans précédent, l’heure est à l’unité plutôt qu’à la division.

JM Mawete

Laisser un commentaire