À suivre…

C’était une plénière de tous les enjeux et de tous les dangers aussi bien pour le Premier ministre que l’Union sacrée. Le Chef du gouvernement devait être fixé sur son sort.

Allait-il se tirer d’affaire ou au contraire être destitué ? En cas de déchéance du Gouvernement Ilunga, c’est l’Union sacrée de la nation qui en serait aux anges pour avoir administré un deuxième coup de massue à son ancien partenaire. Le premier étant l’éjection du Bureau Mabunda. Dans ce deuxième feuilleton, le FCC ne vient pas en victime expiatoire. Lui aussi tient à asséner un coup fatal à son adversaire. Une motion pour déjouer les cartes. On peut bien spécifier sur les stratégies des uns et des autres. Une question et non de moindre vaut son pesant d’or. Viendra-t-il à la plénière de ce mercredi ? Qui vivra verra dit-on.

JM Mawete

Laisser un commentaire