Agir!

On reconnaît un véritable homme d’état par la matérialisation des promesses surtout lorsqu’elles sont faites pendant la campagne électorale.

Le risque, c’est d’éviter de tomber dans les promesses fallacieuses. Une année après leur sacre à la 1ere édition de l »Afrobasket (compétition réservée aux locaux) au Mail, les Léopards reviennent à la charge pour réclamer la concrétisation de la promesse du Chef de l’État. Ces champions attendent depuis plus d’une année des jeeps, des primes, la construction d’un palais des sports de 1500 places. Ces vaillants compatriotes, sont-ils déjà dans les oubliettes à l’instar de leurs aînés d’autres disciplines ? Difficile de l’affirmer en cette période si compliquée marquée par la pandémie du coronavirus. Cette réflexion vaut également pour les autres secteurs vitaux de la vie nationale. Ne dit-on pas que la parole du chef est sacrée tel un demi-dieu.

JM Mawete

Laisser un commentaire