Après Kinshasa, Martin Fayulu à l’assaut de Goma

Chose promise, chose due. Après la place Sainte Thérèse de la commune de Ndjili, le candidat malheureux de la présidentielle du 30 décembre 2018 Martin Fayulu Madidi ira à la conquête de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu.

Le challenger de Félix Tshisekedi sera en meeting populaire le vendredi 15 février au stade Afia. D’ailleurs, le Coordonnateur provincial de LAMUKA, le député Paul Muhindo Nzangi a déjà saisi l’autorité urbaine pour l’en informer. Dans une correspondance adressée au maire de Goma, cet élu se fonde sur l’article 26 de la Constitution de la RDC tout en espérant que l’autorité urbaine prendra des dispositions utiles pour que l’activité se déroule dans le calme. Dans l’entre-temps, Martin Fayulu et son équipe se battent comme des diables un bénitier pour rétablir la vérité des urnes. Prince Epenge, un des porte-paroles et fidèle du candidat numéro 4 s’en tient à l’impératif de sauver la démocratie affirmant que le peuple congolais a pris un coup mortel  » Pourquoi ne pas s’inspirer du cas du Venezuela où on demande de réorganiser les élections » s’est-il interrogé. D’un air pathétique, Prince Epenge déclare que le cœur des congolais saigne de douleur et d’injustice. S’agissant de l’élection de Félix Tshisekedi comme 2 ème vice-président de l’UA, ce porte-parole argue que c’est un poste qui n’est pas attribué intuitu personae c’est-à-dire que ce fauteuil est réservé à l’État congolais.

La DC soutient Félix Tshisekedi

Maître Magloire Kasongo, Secrétaire général de la Démocratie chrétienne ( DC) a encore une fois réitéré son soutien au président Félix Tshisekedi. Pour le parti cher à Eugène Diomi Ndongala, la RDC ne connaît pas une crise post électorale. Et de poursuivre :  » Nous avons un vainqueur, ceux qui contestent sont des personnes qui n’ont pas vu leurs rêves se réaliser ». Ce soutien, n’est-il pas un moyen d’obtenir la libération d’Eugène Diomi qui continue à croupir en prison ?

JM Mawete

Laisser un commentaire