AS V Club-Al Masry : La veillée d’armes

Les Dauphins de l’As V Club seront aux prises avec les Aigles verts d’Al-Masry d’Egypte, au stade des Martyrs de la pentecôte. Cette rencontre entre dans le cadre de demi-finale de la Coupe de la CAF.

A quelques heures de cette explication, c’est déjà la veillée d’armes dans les états-majors de ces deux équipes. Pour rappel, lors de la manche aller, les deux équipes se sont neutralisée sur le score vierge.  C’est un quitte ou double pour les hommes de Florent Ibenge. Les Dauphins noirs sont à la quête d’un trophée de la C2, après avoir raté le trophée de la Ligue des champions en 2014 devant les Algériens de l’Entente Sportive de Sétif.

Avec une équipe de V.Club qui affiche complet, personne à l’infirmerie, il n’y aura pas d’autre alternative que de gagner et accéder en finale de cette 15e édition de la Coupe de la CAF. Au cours de la conférence d’avant match, Florent Ibenge a souligné qui aura sans nul doute une goutte de pression de plus puisqu’il jouera devant son public, doit la surmonter. ‘‘Il y a deux choses par rapport à cette pression. On peut avoir une qui nous amène vers le bas, donc négative, mais on n’espère pas avoir cette pression. Normalement quand en entre sur le terrain, il y a toujours cette adrénaline, ce stress qui monte, mais il faut savoir la dominer. Il faut qu’après le coup d’envoi ce stress disparaisse’’, a appuyé le patron du staff technique des Dauphins noirs.  Il a poursuivi que mais c’est aussi un discours a donné aux supporters, ils doivent savoir que s’ils mettent trop de pression aux joueurs, ils seront moins bien, mais par contre s’ils les encouragent, la pression sera du côté des Égyptiens. Il faut qu’on enlève cette pression, il faut que l’envie dépasse la pression. Selon Ibenge, V Club n’envisage rien d’autre qu’une victoire demain pour s’ouvrir les portes de la finale de la Coupe de la Confédération. ‘Ce match a une importance capitale pour nous, quand on est compétiteur, il faut aller jusqu’au au bout, mais il faut passer étape par étape. On a réussi à sortir de notre groupe ; après cela, on se dit qu’on peut aller jusqu’au au bout, donc ça passe par une victoire demain », a accentué Flo.

Dans l’autre demi-finale, les Marocains de Raja de Casablanca matchera les Nigérians du FC Enyimba d’Aba. Au match aller, les Marocains l’avaient remporté sur la note d’un but à zéro.

 

Laisser un commentaire