Candidate Sénatrice : Sonia Lukusa dévouée pour la cause du peuple

Plus que quelques heures seulement nous séparent des élections sénatoriales en République démocratique du Congo.

A l’approche de la date fatidique du 15 mars, plusieurs candidats en lice, affûtent déjà leurs armes. C’est le cas de Sonia Lukusa Bilonda, candidate inscrite sous le numéro 127 dans la liste de la CENI dans la ville province de Kinshasa. Le dévouement et la sagesse pour la cause du peuple, constituent la priorité de cette brave dame.

Pour y arriver, il revient aux grands électeurs (députés provinciaux), de voter utilement les futurs sénateurs. Car, il existe plusieurs candidats  sénateurs, qui ont échoué dans d’autres scrutins et à qui le souverain primaire a refusé de renouveler sa confiance. D’où, le renouvellement de la classe politique s’impose. Ce renouvellement passe par le choix de nouveaux visages dans l’arène politique. Il s’agit des personnes qui ont affiché la ferme détermination et la volonté d’œuvrer efficacement pour le changement en représentant valablement le peuple au Sénat, à l’instar de la candidate Sonia Lukusa. Ainsi, plusieurs voix estiment que la RDC doit véritablement renouveler sa classe parlementaire à au moins 80 % par le choix de nouveaux animateurs. Situation qui ouvrira la voie à une véritable alternance voulue et prônée par tous. Ce sera d’ailleurs la preuve que la démocratie commence à faire du chemin en RDC.

Mener des lobbyings

Sonia Lukusa incarne ce type de personne à même d’apporter ce changement attendu.  Cette femme, éloquente et potentiellement sagesse, entend s’employer activement pour que la défense de la cause de la population ne soit pas un simple slogan, mais que cela soit concret. Nombre de personnes qui la côtoie, témoigne de belles initiatives dont elle  a toujours été porteuse. Et une fois sénatrice, elle va matérialiser ses pensées, en menant des lobbyings pour l’élaboration et la proposition des lois, mais aussi en nouant des contacts avec les membres du prochain gouvernement ainsi que d’autres institutions, en vue de trouver des solutions aux maux qui rongent les congolais en général, et les kinois en particulier. La candidate numéro 127 entend se battre corps et âme pour apporter le meilleur d’elle-même, en proposant également  de lois qui porteront sur le développement et la croissance de Kinshasa, miroir du pays.

Interlocutrice de la population

 Sonia Lukusa a su mettre son expérience à la disposition de la nation, notamment dans le secteur des médias où elle a servi pendant de longues années, avant d’embrasser d’autres institutions publiques. Cela par son intelligence, sa sagesse, sa vision managériale. Mais aussi grâce à son éloquence, un autre atout majeur qu’elle dispose.  Pour siéger à la Chambre haute du Parlement, elle a besoin ni plus, ni moins que de la confiance des élus provinciaux pour avoir le feu vert d’être l’interlocutrice des kinois lors de ce quinquennat.

Pour rappel, son dévouement, son expérience ainsi que le sens de responsabilité dans le travail, a toujours produit des échos favorables dans chaque environnement où elle passe. A ce jour, une ambiance électrique a déjà commencé à régner au siège de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, où les élections sénatoriales seront organisées,  voire aux alentours de cet hémicycle. Les abords de l’Assemblée provinciale de Kinshasa sont envahis par les militants des partis politiques venus soutenir leurs candidats sénateurs.

Nico Kassanda

Laisser un commentaire