Candidature commune: réunion décisive de l’opposition à Genève du 07 au 10 novembre

Genève, célèbre ville suisse a été choisie pour abriter la rencontre ultime de l’opposition en vue de procéder à la désignation du candidat commun qui va concourir aux côtés d’Emmanuel Ramazani Shadary du Front Commun pour le Congo (FCC).

Pour Maître Delly Sesanga, Secrétaire général d’Ensemble pour le Changement justifie le choix de Genève où l’hospitalité sera grande:  » Nous avons opté pour l’étranger pour permettre à tout le monde d’être là » a martelé le président de l’ENVOL. Ce dernier fait notamment allusion à l’opposant Moïse Katumbi Chapwe qui est dans l’impossibilité de fouler le sol congolais. Delly Sesanga se montre rassurant dans la mesure où les discussions sont déjà très avancées entre les sept leaders de l’opposition.  » Tout est fin prêt » a lancé le SG de cette plateforme de soutien de Moïse Katumbi qui malheureusement n’a pas pu déposer son dossier de candidature à la CENI.

Félix Tshisekedi réconforté

Nous l’avons dit dans nos colonnes lors de notre dernière parution que Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi était le candidat le mieux placé pour porter les couleurs de l’opposition lors de la prochaine présidentielle. Les résultats du dernier sondage publié dans le magazine Le Point rejoint nos analyses. Selon ce sondage, Félix Tshisekedi remportera la présidentielle du 23 décembre. Dans l’entre-temps, la cellule de communication de l’UDPS se bat comme un diable dans un bénitier pour démentir les arrangements avec la Majorité présidentielle (MP). Une certaine opinion a soupçonné Fatshi d’avoir empoché 3.000.000 de Dollars américains du pouvoir. En outre, Augustin Kabuya Secrétaire général adjoint de l’UDPS chargé de la communication affirment que la position de son parti est réaliste (avec ou sans la machine à voter, l’UDPS ira aux élections). Ces déclarations ont été mal digérées par une frange de l’opposition. Et pourtant Augustin Kabuya assure que son parti a toujours prôné et milité pour l’unité de l’opposition. Soutien de JP Bemba au candidat commun Avant même qu’il ne soit désigné, Jean-Pierre Bemba a d’ores et déjà apporté son soutien au candidat commun. Le leader du MLC l’a annoncé par vidéo conférence à l’inter-fédéral de son parti à l’occasion de son 56 ème anniversaire d’âge à ses militants.

Laisser un commentaire