Clinique Bondeko: le personnel exige le départ de Thérèse Kapaya

Accusant cinq mois d’arriérés de salaire, le personnel de la Clinique Bondeko vers la 7eme rue Limete ne jure que par le départ de la Sœur Thérèse Kapaya, gestionnaire dudit établissement pour le compte de l’ASBL Bondeko.

Des inscriptions étaient postées sur la clôture de l’hôpital. On pouvait aisément lire  » ASBL Bondeko en danger »,  » cinq mois d’arriérés »… Vêtus de blouse blanche, le personnel médical a assiégé la cour de cet établissement entonnant diverses chansons. Cette situation aura certainement un impact négatif sur l’administration des soins. Bondeko est l’un des grands établissements hospitaliers de Kinshasa.

Affaire à suivre.

JM Mawete

Laisser un commentaire