Consultations : FATSHI déterminé à aller jusqu’au bout

La réponse du président de la République Félix Tshisekedi au gouverneur de la province du Lualaba Richard Muyej est aussi bien explicite que formelle.

 » J’y ai cru à cet accord (avec Kabila) mais je ne peux sacrifier le bien-être de tout un peuple dont je suis le garant pour un accord politique. Je n’ai plus le temps d’arrêter ». Comme pour dire que le Chef de l’État congolais n’est pas prêt à fléchir devant une quel pression d’où qu’elle vienne face aux intérêts Super de la nation. Reste à savoir si Félix Tshisekedi tiendra parole et ferme. Dans l’entre-temps, les appels se multiplient pour une rencontre bipartite entre le président Tshisekedi et l’ancien président Joseph Kabila, autorité morale du FCC. À ce sujet, les évêques de la CENCO essaient de rapprocher les vues. Après avoir été reçus par le Chef de l’État en marge des consultations, les prélats sont allés à la rencontre de Joseph Kabila et de Martin Fayulu, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. Les consultations présidentielles quant à elles poursuivent son bonhomme de chemin. Nous en sommes à la troisième semaine. Sauf imprévu, elles connaîtront sa fin la semaine prochaine. Le temps pour le Chef de l’État de revenir au peuple pour faire part des devis prises.

JM Mawete

Laisser un commentaire