Divorce consommé entre Francine Muyumba et le CNJ

Le torchon brûle entre la présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ), Francine Muyumba et le Conseil national de la Jeunesse (CNJ).

Ce dernier a retiré sa confiance à la présidente. La pomme de discorde, c’est le refus de Francine Muyumba répondre à l’invitation du CNJ. Le CNJ a même saisi la ministre de la Jeunesse par le biais d’une correspondance pour demander la mise en place d’une commission mixte, aucune suite. Par conséquent, pour Maître Cédric Tshikuma,un des responsables du CNJ, Francine Muyumba ne doit ni parler ni engager le CNJ.  » Tous les conseils nationaux africaine seront informés et ce sera au congrès d’en décider » a-t-il conclu. Plusieurs contestations ont été soulevées à l’issue de la récente élection de Francine Muyumba à la tête de l’UPJ. La réaction du cabinet de la présidente est attendu très prochainement.

JM Mawete

Laisser un commentaire