Élimination complète de maladies du sommeil en RDC, une préoccupation majeure de Charlotte Malenga

Charlotte Malenga, Ministre Conseiller à la Mission de la RDC auprès du Kenya  se coupe en mille morceaux pour l’élimination de maladies du sommeil se trouvant en RDC. C’et la préoccupation de cette dame.

L’année dernière, les Chefs d’État et de Gouvernement de l’espace francophone se sont réunis à Erevan, en Arménie, à l’occasion du XVIIe Sommet de la Francophonie autour du thème ‘‘Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone’’.

Lors de cette rencontre de travail, la RDC par le biais de Charlotte Malenga, avait soumis une Résolution sur les maladies tropicales négligées qui a été adoptée à l’unanimité par les dirigeants de la Francophonie. C’est une victoire importante pour la RDC qui mène la lutte internationale contre les maladies tropicales négligées, plus particulièrement la maladie du sommeil, depuis plusieurs décennies. Eu égard à cela, le ministre honoraire de la Santé, Dr Oly Ilunga Kalenga, avait tout de même félicité le travail admirable de Mme Charlotte Malenga, à l’époque Ministre Conseiller à la Mission de la RDC auprès des Nations Unies.

il est à souligner que près de 70% des cas de maladies du sommeil se trouvent en RDC, les efforts du Ministère de la Santé et de ses partenaires ont permis de faire des avancées considérables en matière d’élimination complète de cette terrible maladie qui attaque le système nerveux.
Grâce à ces décennies de travail, nous n’avons jamais été aussi proches de l’élimination définitive de la maladie du sommeil. Le nombre de cas rapportés est passé de 300.000 en 1998 à 2.804 en 2015.

Ces réalisations prouvent que l’élimination des maladies tropicales négligées est possible lorsqu’il y a un engagement fort des autorités publiques accompagnées par les pôles de recherche scientifique, la société civile et le secteur privé.

En adoptant cette résolution, les Chefs d’Etat et de Gouvernement présents au Sommet ont affirmé leur engagement commun d’éliminer les maladies tropicales négligées dans l’espace francophone, notamment à travers la recherche, la prévention, le diagnostic, le traitement et la sensibilisation.

Laisser un commentaire