Embouteillages à Kinshasa : la Police et les conducteurs s’accusent mutuellement

La ville province de Kinshasa enregistre depuis un moment des embouteillages monstres. Les habitants de la mégalopole s’interrogent sur les véritables causes de ces embouteillages.

Votre rédaction a rencontré les différents protagonistes pour en savoir plus. Les conducteurs s’en prennent aux agents de la Police spéciale de Roulage (PSR).  D’après les chauffeurs, ces agents de l’ordre n’arrivent pas à bien réguler la circulation routière. Ils dénoncent le phénomène ‘’mbote ya likasu’’ (le fait de donner des pourboires aux policiers de roulage) qui occupe une place de choix dans le chef des agents de l’ordre. Cette situation freine la fluidité du trafic. Les autorités censées servir d’exemples se permettent d’emprunter la deuxième bande sans que la police ne bronche. D’ailleurs à ce sujet, que voulez-vous que la Police fasse ? Elle s’avère impuissante. Curieusement, les agents de l’ordre ont pointé du doigt accusateur les conducteurs. Junior Kalala capitaine de la police routière matricule 09102 s’est exprimé en ces termes : ‘’ nous faisons très bien notre travail mais j’ai comme l’impression que beaucoup de chauffeurs de taxi ne sont pas passés par l’auto-école pour être bien formés. Ils agissent comme des personnes dépourvues de bonnes manières, c’est vraiment déplorable. Ils ne maîtrisent même pas les arrêts de bus, ils ne savent même pas où stationner. Ils ne nous respectent presque pas, nous recevons même des menaces’’. C’est pourquoi, cet officier exhorte les autorités à prendre des mesures pour lutter contre ce genre de comportement à la base des embouteillages.

Dans l’entre temps, les sauts de mouton censés réduire tant soi peu les embouteillages ne sont pas toujours pas inaugurés. Pour les uns, les travaux ont déjà été finalisés alors que pour les autres, les autres sont en cours. Une frange de l’opinion a estimé qu’il fallait construire d’abord les routes secondaires en lieu et place des sauts de mouton.

Ngonga Lutete Brandon, Stagiaire/ IFASIC

Laisser un commentaire