Félix Tshisekedi lance son programme d’urgence de 100 jours

Devant un parterre de chefs d’entreprise, le Président de la République a lancé samedi 02 mars son programme d’urgence de 100 jours à la place de l’Échangeur à Limete.

La société pétrolière Perenco s’est engagée à construire une centrale à gaz.  Tenez en 20 ans, cette centrale va générer 800 millions de dollars américains voire 1.5 milliards considérant qu’il y a suffisamment de gaz. Des cimentiers au Kongo central et des miniers au Katanga se sont déjà prononcés. Safrimex, firme spécialisée dans le génie civil va construire un hôpital de référence au Camp Colonel Tchatchi avec des pavillons VIP, des pavillons chirurgie et médecine interne, des pavillons pédiatrie, imagerie et laboratoire, banque de sang et réanimation,… En outre, des anciens bâtiments seront réhabilités ainsi que les routes à l’intérieur. Une cabine électrique et un institut professionnel de 14 classes seront également construites. Pour rappel, c’est la société Safrimex qui est en train d’apprendre les travaux de réhabilitation de l’avenue Bokassa. Le DG du Fonds de Promotion de l’Industrie ( FPI) Patrice Kitebi Kibol a fait état de 13 projets : utilisation d’une usine mobile, les travaux de réhabilitation du pont Luboya ( Province orientale), adduction d’eau potable au plateau des profs à l’UNIKIN, la réhabilitation de la centrale de Bendera, modernisation du port de Kalemie ( ensablement et vétusté des infrastructures,), des forages des puits d’eau dans divers endroits et à la base militaire de Kitona, la réhabilitation d’une ferme agro-pastorale à Lukenge par DAIPN, la collecte du lait auprès des éleveurs et sa transformation à Masisi, projet d’électrification à Fizi, aquaculture et la réhabilitation de l’Institut Mokengeli. Pour clore, le Chef de l’État a démarré un tracteur pour donner symboliquement le coup d’envoi du programme d’urgence de 100 jours. Rendez-vous pris au mois d’avril pour le bilan.

JM Mawete

Laisser un commentaire