Hubert Katawa, la volonté d’aider le prochain

C’est l’amour qu’il a pour les gens et la découverte du Christ depuis son jeune âge qui ont motivé l’Abbé Hubert Katawa à devenir prêtre.

Et cela pour servir Dieu à l’instar du christ. Bref, c’est la volonté et l’amour qui lui ont fait porter la soutane. Il a passé sa vie à admirer le Saint Père et le pape. Servant à l’âge de 6 ans, il a vu le cardinal célébrer une messe à la paroisse Saint Paul de Barumbu pour l’inauguration de la nouvelle paroisse à côté du prêtre. 

Curé de la paroisse Saint Anne de la commune de la Gombe (juste à côté de la Gare centrale), l’Abbé Hubert Katawa est prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa depuis le 4 janvier 1992. Né à Lubumbashi, le 20 septembre 1963, l’Abbé Katawa a grandi à Kinshasa dans la commune de Barumbu où il a fait ses  études primaires au Collège Saint Paul des garçons de 1969 à 1975. L’Abbé a fait sa première année du cycle d’orientation à l’institut Badiadingi de 1975 à 1976 au camp des officiers, sa deuxième année du cycle au C.O.II Ruakadingi de 1976 à 1977 chez les salutistes à Barumbu, les humanités scientifiques à l’ex Collège de la Salle chez les frères des écoles chrétiennes à Kintambo de 1978 à 1983 en Biochimie.

Ensuite, s’inaugure un long parcours de prêtre qui commence par les Facultés catholiques de Kinshasa (actuelle Université catholique au Congo U.C.C) qui aboutit à l’obtention du titre de gradué en Philosophie et religion africaine de 1983 à 1986. Toujours aux Facultés catholiques de Kinshasa (FCK), il entame des études de théologie de 1986 à 1991où il ressort avec le titre de licencié en théologie d’orientation dogmatique. Son mémoire était intitulé : ‘’ la résurrection de jugement d’après Joseph Resingle’’

Déjà diacre puis vicaire à la paroisse, il est devient prêtre en 1992.  Saint Paul, Il a également travaillé pendant 15 ans en tant que formateur. En octobre 1992, il est nommé vicaire à la paroisse Saint Marc en même temps formateur. En 1995, il est promu Directeur spirituel au séminaire de philosophie Saint André Kaggwa pour 5ans. Il a fait 7 ans au Grand séminaire universitaire de Théologie Jean Paul Ier  à Righini dans la commune de Lemba. Par la suite, il est envoyé en Italie pour un doctorat en théologie de santé, un Master du deuxième niveau en Bioéthique de droit humain, 2ans de formation pour devenir facilitateur et 3 ans pour devenir cabmin

Après sa thèse en 2015, il est nommé curé à Saint Anne et doyen du doyenné Saint Pierre, la même année. Il a été nommé par le pape François Ier  Missionnaire de la Miséricorde qui il lui a donné la faculté d’absoudre les péchés réservés au siège apostolique. Il est nommé aussi responsable du mouvement de la Miséricorde ici à Kinshasa. L’Abbé dispense également les enseignements à l’UCC.

Le prêtre aime bien manger les feuilles de manioc, tout ce qui est légumes. Sa couleur préférée est le bleu ciel. Sa boisson préférée est l’eau et le jus d’ananas. Il adore le football même s’il n’a pas d’équipe préférée. Pour lui, c’est le fairplay qui prime. D’où le slogan, ‘’ que le meilleur gagne’’.  Pour se détendre, il aime plus écouter la musique mariale. Le Pape François Ier est son modèle qu’il rencontré à trois reprises

D’un teint noir et du haut de ses 1m75, ce prêtre déteste l’arrogance. Il n’aime surtout pas quand on méprise les pauvres car lui aussi est issu d’un milieu pauvre pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. Son plus grand regret est d’assister impuissamment à la mort d’une personne.

Dans le souci d’encadrer la jeunesse, l’Abbé  Hubert Katawa rêve d’implanter un orphelinat pour encadrer les enfants de rue et leur donner de l’affection. C’est ce qui justifie sa formation à Bruxelles en 2009 sur la protection et la défense des mineurs en conflit avec la Loi, sous le Thème : « Mettre fin à la violence dans le système de justice des mineurs à partir des mots aux faits  » Défense des Enfants- International (DEI) : Mouvement pour la défense des droits des enfants et des adolescents.

Sephora Emendja/Stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire