Insécurité au Parc Virunga: l’ICCN pointé du doigt

La Dynamique Impunité Zéro est montée au créneau en ce qui concerne la problématique de l’insécurité à l’est du pays et plus particulièrement au Parc Virunga.

Son coordonnateur Me Grâce Tshiunza a déposé une plainte devant le Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe contre certaines personnes qui seraient impliquées dans le détournement des fonds au Parc Virunga, en vue d’entretenir en même temps l’insécurité dans cette partie du pays. Cette organisation cite notamment le Prince Belge nommé Emmanuel De Merode, ancien Directeur général de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et consorts. Les milices des ecogardes sont bien entretenues par Emmanuel De Mérode, qui selon lui s’illustre dans des actes de pillage. Pour lui, tous ces expatriés qui disposent des entreprises à l’est, ont chacun une milice avec l’objectif de tuer des congolais pour élargir le cadre de l’exploitation illicite des ressources naturelles de la RDC. Le Général Presshiunza a indiqué que tout congolais qui désire se joindre à son action, de venir, car le champ est libre. Il demande au président de la République de consulter sa structure pour apporter la lumière au sujet de ce qu’ils ont comme maîtrise de ce dossier d’insécurité dans le parc Virunga. Il note que le gouvernement est insensible face à leur cri d’alarme étant donné qu’il existe des tireurs des ficelles au niveau national. Selon cet acteur de la société civile, sa structure a mené des investigations pendant cinq ans ce qui concerne la situation de l’insécurité qui sévit dans l’Est du pays, lequel endeuille de milliers des familles. Situation qui consiste à l’exploitation illicite des ressources naturelles de la RDC. Me Grâce Tshiunza précise que l’insécurité au Parc Virunga est entretenue grâce notamment au financement de l’Union européenne et d’autres bailleurs des fonds.  » Il y a des financements des capitaux qui entrent de façon illégale en RDC à travers l’ICCN. Cette dernière est un arbre qui cache toute une forêt, et le Directeur général de cette entreprise publique serait dans la collaboration avec les personnes qui endeuillent les familles dans cette partie du pays et qui détournent des fonds  », martèle le coordonnateur de la Dynamique impunité zéro. Me Grâce Tshiunza a également fait remarquer que sa structure a invité la presse européenne à prendre part à un point de presse organisé sur ladite question. Il s’agissait notamment de RFI, TV5, BBC et autres dans la mesure où ce sont les européens qui sont concernés dans le pillage des richesses de la RDC. Et pourtant, aucun de ce média n’a répondu à son invitation. Il est temps de cesser de pleurer les compatriotes congolais qui meurent chaque jour qui passe. Il est temps de se lancer au combat. Me Tshiunza dit avoir déposé toutes les pièces devant le Parquet général près la Cour d’appel de la Gombe, étant donné que celui-ci est le maitre de l’instruction. Ainsi, dans cette plainte, il invite ce dernier à convoquer tous ceux qui sont visés par cette plainte, en l’occurrence le Prince Emmanuel de Mérode, François et tous ceux qui sont cités au niveau national comme le Directeur général de l’ICCN. Il rappelle qu’en 2008, le prince belge Emmanuel Merode était le Directeur général de l’ICCN, et actuellement, il est le Directeur provincial de l’ICCN. Au-delà de tout, ce juriste révèle que ce sujet belge dispose des entreprises privées au nom du Parc de Virunga. Le coordonnateur de cette structure se dit prêt à défier en justice quiconque se présenterait avec d’autres preuves. Il compte néanmoins sur la justice, dans la mesure où celle-ci permettra aux personnes impliquées par ces actes infractionnels, de répondre de leur comportement. Ce n’est qu’à ce prix, que l’insécurité qui sévit dans l’Est du pays, plus précisément au Parc Virunga prendra fin.

Nico Kassanda

Laisser un commentaire