JP Bemba acquitté à la CPI : la liesse à Kinshasa

Les militants du Mouvement de Libération du Congo (MLC) ont pris d‘assaut leur siège pour non seulement célébrer et surtout exulter l’acquittement de Jean-Pierre Bemba Gombo cet après-midi à la Haye au Pays-Bas par la chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale.

 

L’engouement autour de ce procès en appel laissait présager une nouvelle rassurante. Une forte délégation du MLC et des journalistes ont quitté Kinshasa exclusivement pour assister à cette audience décisive. On peut signaler la présence de la Secrétaire générale du MLC, Eve Bazaiba Masudi. L’assistance dans la salle d’audience n’a pas manqué de claironner.

Selon l’avocat Du sénateur Jean-Pierre Bemba, Aimé Kilolo, trois hypothèses se présentaient : soit l’acquittement pure et simple, soit la réduction de la peine et soit la reconduction pure et simple de la peine prononcée. Selon l’article 70 CPI : Le prisonnier politique reste en prison jusqu’à l’installation d’un nouveau prisonnier condamné.

 

La majorité des juges estime que la cour de première instance a eu tort de ne pas tenir compte de certaines circonstances atténuantes: le peu de moyens d’enquête, le fait qu’il avait écrit aux autorités RCA, la faiblesse des enquêtes n’est pas nécessairement de son fait.

 

Pour rappel, l’ancien vice-président a été condamné à  18 ans de prison dans l’affaire contre le procureur pour des exactions commises en RCA.

Laisser un commentaire