Kinshasa: l’insalubrité au quartier Bateke dans la commune de Matete

Nous sommes au bord d’un petit pont sur la rivière Matete qui sépare les communes de Lemba et Matete. L’école Shalom a dû fermer ses portes à cause des inondations.

L’insalubrité ne cesse d’augmenter du jour au lendemain.  » Il y a de cela quatre ans que nous vivons dans ce quartier avec toutes ses saletés dues aux inondations. Les pousse pousseurs viennent avec les saletés d’ailleurs et viennent les jeter ici. Certains voisins autorisent cela en disant que ça permet d’endiguer l’eau surtout après la pluie tandis que nous autres nous nous plaignons à ce que les pousses-pousseurs ne jettent rien devant leurs parcelles. Fort malheureusement, chaque matin, on trouve toujours l’avenue trop sale car les jeunes garçons du quartier font monnayer le jet des immondices à 200 FC, 500fc pour détruire la beauté de leur propre avenue chose grave. ‘’ Depuis tous ces 4 ans, nous vivons dans cet état d’environnement, aucune autorité ne nous a jamais assisté , ici chacun se débrouille à sa manière en remplissant du sable dans les sacs et classe devant la parcelle pour se permettre de bien marcher sans toucher les immondices , nous sommes vraiment délaissés  » a déploré Amisi Claude .

Ces inondations sont dues à l’eau pluviale qui ne parvient plus à sécher et provoque de l’insalubrité qui crée son tour des broussailles dans les avenues et certaines parcelles dont les propriétaires n’y résident plus cause du débordement d’eau.

Rachel Tshiabu

Laisser un commentaire