La LISPED déplore les actes de vandalisme d’Al Masry SC

A travers un communiqué de presse, la Promotion et la Défense des Droits de l ‘Homme (LISPED), en sigle a suivi avec regret et consternation les actes de vandalisme, de destruction méchante , de barbarie , des actes anti-sportifs , de la violence perpétrés par l’équipe de football Al Masry d’Egypte lors de son match retour contre l’As V. Club de Kinshasa le mercredi 24 octobre au Stade des Martyrs de Kinshasa, dans le cadre de demi-finale retour de la Coupe de la CAF 2018.

 

 

La LISPED condamne avec la dernière énergie ces comportements de nature à discréditer le football africain et demande à la Confédération Africaine de Football et à la Fédération Internationale de Football Association de sanctionner l’équipe égyptienne conformément a leur code disciplinaire. Toujours est-il que la LISPED recommande à la CAF d’organiser a travers les fédérations nationales les séminaires et sensibilisations sur la lutte contre la violence et le racisme dans le football. Aussi faudra-t-il réfléchir comment mobiliser les sportifs africains sur l’éducation du fair-play et sur l’éthique sportive.

‘‘Loin de nous de nous séparer, le football constitue un canal par excellence de rapprocher le Peuple de divers horizons. Non à la violence Oui au Fair Play’’, a soutenu Me Alain Makengo Baggio, Président de la LISPED.

Laisser un commentaire