La mort de Mzee est-elle justifiée?

Nous saluons avec beaucoup de joie le   pardon que nos frères viennent de bénéficier  par le biais d’une grâce présidentielle  accordée à la suite des condamnations qu’ils  avaient fait l’objet  à  la suite de l’assassinat du président  Laurent Désiré Kabila en 2001.

Décédé de suite du meurtre perpétré par un  Congolais pour satisfaire ceux, qui avaient intérêt que le Congo ne connaisse  pas son élan de développement. Nous semblons tous oublier que la mort à surpris Mzee, pendant qu’il faisait face à  4 rébellions armées et une résistance dite démocratique de l’intérieur du pays. L’engagement de freiner sa conviction naturelle  de ne vouloir JAMAIS TRAHIR LE CONGO  a été sûrement conçu et arrêté en cette même période. Quelle coïncidence spirituelle ! Et quand Dieu agit ainsi, nous nous saisissons sûrement du message   spirituel de cet événement. L’avenir nous éclairera.

Cependant il se dégage un constat sur la commémoration de la fête de  pâques dans ses  différentes formes (sans s et avec s) avant et après l’avènement de Jésus Christ se sont tous déroulées à  la même période comme nous avons aussi nos 2 héros nationaux assassinés pendant qu’ils étaient au trône.

L’année 2021, qui vient de débuter est considérée pour nous les croyant au message de Simon Kimbangu comme une année  prophétique. Il sied de rappeler  que nous totaliserons 100 ans depuis  l’existence de début du ministère de  notre prophète congolais  Simon Kimbangu.

Celui-là même qui nous a légué   le message prophétique de notre pays.

Des Message prophétiques qui  jusqu’à à  ce jour  aucun n’a jamais failli face à la réalité de l’histoire de notre pays.

L’histoire nous indique que  la pensée nationaliste  tire ses origines  depuis  Don Antonio, en passant par Kimpa Mvita et  Simon Kimbangu ou encore  Kisantu, base d´inspiration de  Lumumba et M’zee Laurent Désiré Kabila et autre   dans la lutte pour la protection et conservation des intérêts de la nation congolaise.

Dieu qui avait la clé pour  fermer le bateau de Noé, était aussi le seul à  l’ouvrir au moment où le bateau était arrivé là où il a voulu ou décidé qu’il accoste. Ainsi tout se fait et se fera comme l’Éternel le veut indépendamment de nous.

Soyons attentif, proche de sa parole et tournons nos regard et nos cœurs vers l’Éternel car l’heure arrive pour vivre le Congo nouveau qui aura comme fondement la JUSTICE DIVINE.

Comment bâtir  et assurer la gloire du  Congo de Demain telle est la quintessence de notre réflexion en ces jours des héros. 


Bonne année 2021 à bientôt.

KNGM

Laisser un commentaire