L’artiste Tshala Muana relaxée

La diva congolaise Elisabeth Tshala Muana vient de recouvrir la liberté. La cantatrice a été interpellée lundi 16 novembre par les services de l’ANR.

La Commission de censure reproche à la chanteuse d’avoir diffusé la chanson  » Ingratitude » sans l’avis préalable de cette institution. Une certaine opinion pense que dans cette chanson, l’artiste s’en est pris au Chef de l’État de manière subtile. Allégation rejetée par la diva qui affirme s’être adressée au groupe de personnes qui l’ont déçue dont MJ 30. Cette chanson qui a fait le buzz sur la toile a ravivé la polémique entre les deux partenaires de la coalition au pouvoir à savoir le FCC et le CACH.

Laisser un commentaire