Le Label Jubilé d’Or honore les grand-maîtres judokas

Une ambiance inhabituelle a régné entre judokas congolais, dimanche dernier à l’école André Kimbuta, situé dans la commune de Kasa-Vubu.

Cette cérémonie combien importante pour les grand-maître judokas de la RDC en particulier et la famille du judo congolais en général, a été initiée par le Label Jubilé d’Or dirigé de main de maître par le président Ike Tshitenge. Une façon d’honorer ces vaillants combattants, qui ont propulsé cette discipline, considérée deuxième en termes de popularité en RDC. Plusieurs personnalités du monde de judo ont pris part à cet échange de vœux, notamment le DTN de la FENACOJU, maître Freddy Elonga, le colonel Jimmy Shako (un grand mécène sportif, Aliou Tsham, président de la Ligue de judo de Kinshasa. Selon Ike Tshietenge, c’était un moment propice pour partager l’amour, l’amitié et la solidarité. L’occasion faisant le larron, président du Label Jubilé d’Or a exprimé sa gratitude à l’endroit de grand-maître du judo congolais. ‘‘C’est grâce à votre ténacité que   le judo congolais reste une grande famille partout dans le monde’’, a accentué Ike Tshietenge. Il a précisé que la mise en place de label, est une façon de rendre l’ascenseur à tous les grand-maîtres.   Le Label Jubilé d’Or a vu le jour en avril 2017. Depuis sa création, le Label Jubilé d’Or connait une progression considérable. L’opinion se souvient de jubilé d’or organisé au stade des Martyrs en juillet 2017, en l’honneur de maître Matsuda Lengole.  Cette structure ne cesse d’être au chevet des athlètes. C’est les cas de Lebeau Eyale lors du championnat du monde et tant d’autres.

Des moments forts

Ce rendez-vous a connu des moments forts. Tout a démarré par l’exhibition des katas par maitre Ntoya et César Bofango. Ces deux maîtres ont exhibé les katas de souplesse ceinture noire 4ème Dan (ju-no kata). Selon Tyson Ndombele, maître de cérémonie, ce kata contient 15 techniques subdivisées en 3 groupes.

 

 

 

Il s’en est suivi quelques combats de gala de jeunes judokas de l’équipe FARDC. Ces combats ont été officiés par maître José Mbuyulu, arbitre continental B. Pour boucler la boucle, les grand-maîtres  ont été couronnés par des médailles. La satisfaction, ce c’est qu’on pouvait lire sur les visages de tous les  bénéficiaires.

Tout s’est clôturé dans une ambiance bon enfant entre membres du judo congolais.

SEVADA

Laisser un commentaire