Les artistes et artisans de Binza Météo lancent un SOS au ministre de PME

L’association des artistes et artisans de Binza Météo (AAAB), lancent un SOS au ministre des PME, Justin Kalumba Mwana Ngongo. C’est la quintessence de l’entretien entre votre de rédaction et l’un des membres de l’AAAB, Jean-Claude Nkanza.

Au cours de cette entrevue, Jean-Claude Nkanza parle de l’historique et des difficultés rencontrées sur le site, Place des Artistes des Binza Météo. A Kinshasa, pour trouver des meubles de bonne qualité́, fabriqués sur le plan local, il faudra sans nul doute effectuer le déplacement de la Place des artistes à Binza Météo dans la commune de Ngaliema. Par qualité́ de leur travail, les artisans de Binza Météo ont gagné́ la confiance des plusieurs congolais, voire même des étrangers. Malgré́ cette prouesse, le gouvernement n’accordent pas une attention particulière aux différentes œuvres de ces messieurs qui apportent leur pierre à̀ l’édifice. Pourtant, il existe tout un ministère, qui doit en principe s’occuper des problèmes des artisanaux. C’est celui de PME. Selon Jean-Claude Nkanza la présence des chinois dans le secteur de PME a tout chamboulé. Les acheteurs ne tiennent plus compte de la qualité́, ils se confient aux articles fabriqués en Chine. Curieusement, lorsqu’il s’agit d’entretien, c’est le Congolais qui est sollicité́. Il faudra aussi noter la conservation des meubles au terme de la journée. Ce sont des hangars qui servent, mais avec beaucoup de risques. Ce n’est pas évident, surtout pendant la période des pluies. Mais il faut faire avec.

Le Covid-19 s’invite aussi

Comme si cela ne suffisait pas la pandémie de Coronavirus est venue tout bousculer, comme c’est le cas dans plusieurs domaines dans le monde. Plusieurs étrangers intéresses par les articles de ce site ont regagné leur pays respectifs suite au Covid-19. Depuis lors, tout est devenu compliqué concernant la vente. « Ce n’est pas un motif de découragement, on se coupe en mille morceaux pour atteindre notre objectif. On doit résister face à̀ cela », a souligné́ Nkanza. Il a précisé́ que les matières premières proviennent de la province de Mai Ndombe.

Historique

L’aventure de vente de meubles débute en 1971 à Delvaux, aux encablures de la Route Matadi. Les initiateurs de cette aventure ne sont autres que des Brazzavillois ayant choisi la RDC comme leur seconde patrie. Il s’agit de Papa Yobo et compagnie. Au départ, c’était la fabrication et la vente des paniers et quelques œuvres d’arts. Ensuite, les pionniers de cette aventure expérimentent la fabrication et la vente des chaises en rotin (communément appelés kiti ya kekele). Au fil des années, l’aventure prend de l’ampleur, le site abandonné de Binza Météo, sera aménagé, en vue de servir de marché ou expositions des meubles. Pour pérenniser cette œuvre, les pionniers ont jugé utile de procéder à la formation des jeunes-gens disponibles et assidus. La plupart de jeunes, venaient de Binza Delvaux notamment Nkanza et Evariste, lesquels ont aussi formé quelques jeunes venus de plusieurs contrées de la ville de Kinshasa. Tous les artisans œuvrant sur ce site sont regroupés au sein de La AAAB, composée de 2030 membres.

Laisser un commentaire