Les relations sont au beau fixe entre Ibenge et Bakambu

Contrairement à ce que racontent certaines langues concernant la position de l’international congolais Cédric Bakambu à cause de ses absences dans les deux derniers matchs à l’équipe nationale, le renard de surface congolais reste attaché à son équipe nationale et ne milite pas en aucune façon pour le départ de Florent Ibenge.

Tout a commencé lors de la rencontre que le Président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) Constant Omari Selemani avait eu avec les internationaux congolais en France. A l’issue de cet entretien, les joueurs y compris Cédric Bakambu avaient demandé à travers un mémorandum adressé à la FECOFA et au ministère des Sports de restaurer l’ordre au sein de la sélection nationale. Aucune part dans ce document, les Léopards ont demandé le changement du staff technique qui fait jusque-là un travail de qualité malgré les arrières de salaire de plusieurs mois.

 

Bakagoal qui a accepté de jouer à cœur ouvert pour la RDC, n’est pas venu lors de deux derniers matchs amicaux respectivement contre le Nigeria et la Tanzanie non à cause de la présence du staff conduit par Florent Ibenge. Les raisons de ses absences sont bien connues. La première est liée à l’assistance de sa femme qui devait accoucher quelques jours après cette confrontation amicale contre les Taifas Stars de la Tanzanie. Malheureusement, les démons de la division ayant disparu il y a quelques années, ont refait surface avec force dans les démarches en rapport avec le voyage pour ce match à Dar-es-Salam. Les athlètes ont fait   seize heures de vol au lieu de se déplacer avec un avion affrété qui ne couterait pas les yeux de la tête à nos dirigeants. Certains joueurs s’étaient fâchés, d’autres n’ont pas hésité un seul instant de rebrousser chemin tout de suite après l’atterrissage. La seconde concerne la régularisation des dossiers administratifs avec son nouveau club chinois. Avec un cœur sans rancune, l’ancien sociétaire de Sochaux a félicité ses coéquipiers qui ont ramené un match nul du Nigeria avec manière via son compte Twitter. Il a même promis sa présence aux prochains rendez-vous de la sélection nationale.

 

Contacté, il y a quelques jours pour éclairer la lanterne sur la position de son fils pour les prochaines rencontres de l’équipe nationale, Jonathan Bakamba, géniteur de l’ancien sociétaire de Villarreal a affirmé que les relations entre l’avant-centre des Léopards et le coach Ibenge sont au beau fixe. Il n’y a aucun conflit entre les deux. C’est lui et Florent Ibenge qui se sont investi pour que son enfant rejoigne la sélection congolaise. Les gens qui le traitent d’instigateur dans le complot contre Jean-Florent Ibenge Ikwange sont  mal intentionnés et  cherchent  à liquéfier les relations entre Cédric et Flo a- t-il expliqué. Cédric Bakambu reste très attaché à son pays de près comme de loin. Les éliminatoires de la dernière coupe du monde ont laissé un mauvais souvenir dans sa mémoire. Le match de la qualification contre la Tunisie au stade des Martyrs de la pentecôte est un pire événement qu’il n’a jamais connu dans sa carrière footballistique. Il souhaite que la RDC se qualifie avec brio à la prochaine coupe d’Afrique des nations à laquelle il tient à prendre part pour aider son pays à remporter une troisième consécration continentale après celle de 1968 en Ethiopie et 1974 à Addis-Abeba .

 

Patrick Lokala

 

Laisser un commentaire