L’UDPS honore la mémoire d’Olivier Kabangu  

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a rendu un vibrant hommage à la mémoire de son digne fils, le secrétaire général adjoint honoraire Olivier Kabangu Mansanga, inhumé samedi 15 septembre dernier à la Nécropole entre ciel et terre, dans la commune de la N’sele.

 Le secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund A Kabund qui, au nom du président du parti Félix Antoine Tshisekedi, du parti et de celui de tous les combattants, a honoré la mémoire de l’illustre disparu, a reconnu en lui un vaillant combattant, un ami de lutte. Il a également témoigné qu’Olivier Kabangu restera un modèle pour des générations futures, un spécimen de fidélité et de respect de l’autorité établi digne des dirigeants de son parti. Et ce sont ces qualités qui lui rapprochaient davantage du feu Etienne Tshisekedi d’heureuse mémoire. Parcours politique Le secrétaire général de l’DUPS Jean-Marc Kabund a Kabunda qui a succinctement brossé parcours politique d’Olivier Kabangu Mansanga, a présenté l’illustre disparu est une icône pour leur parti. Il a témoigné que son parti a perdu un grand homme, qui a su rester fidèle à l’idéal de parti pendant 30 ans. Un père et quelqu’un qui a été pour eux un modèle à suivre. Aussi un un aîné qui a su tracer un chemin pour que la jeunesse montante puisse suivre. C’est le chagrin pour ce parti, étant donné qu’il aurait voulu vivre avec son cadre et compatriote du pays. A cet effet, le secrétaire général de l’UDPS a fait comprendre qu’il existe de moments où le silence est la règle d’or, où la parole, le discours ne peuvent exprimer le chagrin, la douleur qui porte lorsqu’on a perdu un être cher. ‘’ L’émotion est dans son comble, le moment d’’amertume et des remords pour l’UDPS, qui vient une fois de plus être frappé par la disparition d’un haut cadre du parti. Alors que la plaie est encore ceignant suite à la disparition de leur héros national et père de la démocratie congolaise Etienne Tshisekedi dont les obsèques ne sont toujours pas organisées pour lui rendre un dernier hommage, voilà que la mort vient d’arracher l’un de ses dignes fils et fidèle compagnon. Pionnier de l’UDPS Jean-Marc Kabund a précisé que l’illustre disparu a commencé sa vie politique au sein de m’UDPS entant que pionnier avant devenir cadre par son dévouement, son abnégation, sa discipline, son savoir-faire. Il a avait même atteint le sommet du parti. Après la création de l’UDPS en 1982, il a été compté parmi les tous premiers citoyens zaïrois à rejoindre dans la clandestinité le fondateur.

Fort de son expérience et de son savoir

En 1993, par son assiduité et son attachement aux valeurs qui soutiennent le combat de l’UDPS, Olivier Mansanga a été élevé au rang de membre cofondateur. Fort de son expérience et de son savoir, il était élu au poste de secrétaire général adjoint à l’issue des premières élections démocratiques organisées au sein du parti aux conclaves historique de Bondeko, ce en 1995. En 2003, on lui a reconnu le mérite sauver le parti avec brio en assumant l’intérim du secrétaire général qui était longtemps absent du pays. Il a été l’initiateur du groupe dénommé ‘’RAPIDE ‘’ qui constituera avec le ‘‘CEREPRO’’, les deux principales centres de réflexions au sein de l’UDPS. 30 ans au service du parti, Kabund a rappelé que dans ses rapprochements avec les membres du parti, le secrétaire général adjoint honoraire Kabangu, fut un homme bon, simple, ouvert généreux, attentionné et d’un immense engagement digne de simplicité. Il a reconnu lui d’un homme qui faisait la fierté parti, un icône qui a illuminé leur parti de son génie et de savoir-faire pendant 30 ans.

 

A cette occasion, Jean-Marc Kabund a invité les combattants à poursuivre le combat pour que l’UDPS devienne véritablement le berceau de la démocratie. Il a appelé les combattants à tenir bon car l’UDPS vaincra. ‘‘Le secrétaire général adjoint Olivier Kabangu vas-y sur la scène éternelle, rejoindre les grands de tous les temps au panthéon des hommes forts qui ont substantiellement contribué à l’établissement d’un Etat des droits. Vous êtes immortels. Par-dessus tout, ton passage sur terre, a été une merveille, l’amplificateur du combat de 13 parlementaires, nos pères fondateurs. Adieu combattant Olivier Kabangu, combattant jusqu’à la mort’’, a conclu Kabund.  Pour rappel, Olivier Mansanga a tiré sa révérence le 1er septembre dernier en France.

Nico Kassanda

 

Laisser un commentaire