L’UE maintient les sanctions contre les autorités congolaises

L’Union européenne ( UE) a maintenu lundi 10 décembre des sanctions à l’encontre de 15 officiels congolais parmi lesquels Emmanuel Ramazani ShadaryEmmanuel Ramazani Shadary.

Gel des avoirs, interdiction de voyage sur l’espace de UE sont les principales sanctions infligées. Pour rappel, Martin Fayulu, candidat de Lamuka à la présidentielle a appelé l’UE à ne pas céder au chantage du président Joseph Kabila. Déclaration faite à l’est du pays où ce candidat séjourne en marge de sa campagne électorale. Même son de cloche du côté de quelques organisations de la société civile à l’instar de l’ASADHO de Jean-Claude Katende et de la Fédération Internationale des Droits de l’homme ( FIDH) qui ont appelé au maintien des sanctions d’autant plus que les conditions qui ont prévalu à la prise de ces sanctions demeurent encore. Par contre, l’Union africaine a appelé à la levée des sanctions pour favoriser un climat propice à la tenue des élections. La réaction de Kinshasa est attendue. Les autorités congolaises ont promis des mesures de rétorsion.

JM Mawete

Laisser un commentaire