Maintien des sanctions par l’ UE: la MP crie au chantage

Même si l’Union européenne a maintenu des sanctions à l’endroit de 14 autorités congolaises, cette organisation laisse une brèche ouverte à la RDC.

L’UE pourra lever les sanctions si les élections crédibles se tiennent le 23 décembre. Le porte-parole de la MP Alain Atundu considère cette clause de rendez-vous comme un chantage.  » On ne négocie pas avec la souveraineté d’un État zn échange d’un avantage » dixit André-Alain Atundu Liongo. Ce dernier dénonce une ingérence inacceptable. Par la même occasion, le porte-parole invite le Docteur Denis Mukwege à ne pas se mêler de la politique. Par contre, l’UDPS se réjouit du maintien des sanctions. Le Secrétaire général de ce parti de l’opposition Jean-Marc Kabund appelle même à l’extension des sanctions envers d’autres personnalités qui continuent à poser des actes répréhensibles par la loi. Pour Kabund, cette reconduction des sanctions est un hommage aux victimes faisant allusion à la répression sanglante au Kasaï.

JM Mawete

Laisser un commentaire