Massacres au Kasaï: le désarmement et un procès équitable requis par la commission d’enquête

Les trois experts des Nations-Unies recommandent le désarmement et la tenue d’un procès équitable. C’est l’essentiel du rapport d’enquête publié.
Le même rapport relève un niveau extrêmement élevé de violence, des attaques généralisées et systématiques. En outre, le document dresse une liste longue dont les meurtres, les viols, les mutilations, l’enrôlement des enfants,… Les trois experts pointent du doigt l’armée congolaise, les miliciens et les Bana mura. Des noms, des endroits, des faits et leur qualification. Ces violences ont occasionné plus de 3000 morts, un million et demi des déplacés. La conséquence, un million d’enfants risquent de mourir de faim pendant la saison sèche. L »ONU et les évêques ont déjà tiré la sonnette d’alarme.
JM Mawete

Laisser un commentaire