Matete: les vendeurs de la farine de manioc et du maïs commercent en pleine insalubrité

Le marché de la commune de Matete dans sa partie située entre les quartiers Bahumbu et Mutoto se trouvent dans un état d’insalubrité criante et débordante.

 » Nous vendons le maïs et le manioc dans cet état tel que vous le constatez, avec des odeurs insupportables, les députés qui venaient nous supplier pour leur donner des voix ne font absolument rien, ils ne plaident pas pour nôtre cas: la hausse des prix, la réhabiliter des routes » s’est plaint une vendeuse. Le bourgmestre non plus ne s’occupe de cette situation. Des eaux stagnantes traînent depuis longtemps faisant penser à une rivière. Une dame a failli mourir dans cette eau. Dernièrement, un camion de la Bralima s’est renversé avec des casiers ici. Fort heureusement qu’il n’y a pas eu des pertes en vies humaines. Et juste à côté, il y avait des vendeuses et des clients et des paisibles passagers. Les vendeurs sont non seulement fatigués aussi exacerbés de l’insensibilité des autorités.

 » Apparemment, ils n’ont pas la volonté d’assainir ce milieu de négoce » s’est exprimée Léonie Vay Vay, une vendeuse de manioc du coin. L’opération est tellement d’une grande ampleur que la population évite d’emprunter cette voie de peur de salir. Certains préfèrent carrément prendre la moto pour passer. Cette situation est également constatée dans d’autres lieux de négoce de la capitale à l’instar du marché central de Kinshasa appelé communément Zando, du marché Zigida, …

L’opération Kin bopeto du gouverneur Gentiny Ngobila a encore un long chemin à parcourir.

Rachel Tshiabu

Laisser un commentaire