Non-événement !

La célébrité du Professeur Docteur Noël Tshiani a dépassé actuellement les frontières nationales. Non pas parce qu’il a été candidat malheureux à la dernière élection présidentielle mais plutôt pour avoir lancé le débat sur la congolité.

Depuis, une grande polémique et agitation a gagné le microcosme politique congolais. Les uns le soutenant, les autres le vilipendant. Une escalade verbale s’en est d’ailleurs suivie entre le très respecté et éminent professeur Noël Tshiani et le généreux, populaire et richissime Moïse Katumbi. Loin de toute polémique, des personnalités ont cogité à ce sujet. N’étant pas un élu, le débat engagé par l’ancien employé des institutions de Breton Woods est un non-événement a estimé Arlette Odia Kashama sur son compte Twitter.

Pour cette dernière, le brillant économiste ne sait pas différencier Constitution et loi, ni comprendre l’essence d’une révision constitutionnelle. Sinon, il aurait initié une pétition citoyenne ou tenter un référendum populaire. Même son de cloche du côté du Professeur Toussaint Tshilombo Send, issu des Sciences politiques.

Ce politologue voit simplement une expression de l’opinion que certains ont interprété comme un projet ou une proposition de loi craignant de faire attention à l’inexistant. Fort heureusement que le débat sur la question a commencé à baisser d’intensité. Va-t-il resurgir de plus belle ? Qui vivra verra dit-on.

JM Mawete

Laisser un commentaire