Pour une candidature consensuelle: Tshisekedi et Kamerhe en pourparlers à Bruxelles  

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe respectivement président de l’UDPS et président de l’UNC sont en discussion actuellement dans la capitale belge en vue d’une candidature consensuelle après le retrait de leurs signatures de l’accord Lamuka issu des pourparlers de Genève.

À en croire Abraham Luakabwanga, cadre de l’UDPS, ces discussions sont discrètes pour deux raisons. Premièrement pour des raisons de sécurité et deuxièmement pour maximiser les chances de réussite. Pour l’ancien porte-parole du parti de Limete, le dialogue entre les deux leaders évoluent positivement. Jean-Baudouin Mayo, Secrétaire général de l’UNC parle de la convivialité qui caractérise ces entretiens, l’objectif étant la mutualisation des moyens tout en regrettant que la question de la candidature commune ait pris beaucoup de temps pour rien. L’élu de Mont Amba minimise le fait que l’opposition aille en ordre dispersé d’autant plus que Shadary endosse le maillot de l’équipe qui a échoué.  » La continuité du mal, c’est le mal » a-t-il conclu. Un autre député national, Toussaint Alonga scrute les raisons de l’échec de Genève. Pour cet élu de l’opposition, les assises de Genève étaient truffées des ruses au point de vicier le consensus évoquant un problème de moralité.  » La volonté réelle d’une candidature commune a fait défaut » a-t-il conclu.

JM Mawete

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire