Que pensez-vous de l’adresse du Chef de l’État ? A-t-elle répondu à vos attentes ?

Au cours de son message à la Nation, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a annoncé qu’il a décidé d’entamer des consultations incessamment. C’est dans ce cadre que votre rédaction a fait parler quelques citoyens.

Charles Mputu: Le président a prouvé qu’il est responsable, car tous les gens du FCC sont des aventuriers, ils nous ont pris en otage pendant 17ans, ils ont gaspillé l’argent avec leurs enfants alors que nous étions en train de souffrir. Nous sommes derrière le président, qu’il fasse de son mieux comme il l’a dit de réunir les parties politiques contre Kabila, qu’il fasse un bloc pour l’intérêt des congolais. Le président a prononcé un discours intelligent, nous on s’attendait à ce qu’il dissoudre le Parlement, qu’il chasse certains ministres, il n’est pas parti de gauche à droite mais il nous a fait revenir à la raison, on s’attendait à des spectacles mais il a prouvé sa responsabilité. Il n’a pas suivi ces gens du FCC dans leurs désordres. Heureusement, il est responsable comme nous connaissons chez eux s’il avait osé dire n’importe quoi, on serait parti chez Maman Marthe lui dire de conseiller encore son fils, puisque Papa avait dit le peuple d’abord.

Roger: En réalité, je m’attendais à la dissolution du Parlement, la suspension où la révocation d’autres députés ou ministres. C’est pourquoi ce discours ne m’a pas vraiment convaincu. Toutefois, je lui souhaite toujours la chance comme il a dit qu’au cours de cette semaine, il va entamer les consultations en dépit du fait qu’il n’y a pas du changement depuis deux ans à cause de la coalition FCC/CACH. Nous attendons impatiemment qu’il repasse pour un discours juste après ces fameuses consultations.

Bambela: maintenant, je comprends que le président a reconnu ce que Papa avait dit le peuple d’abord, il était parti si vite avec la coalition mais ça n’a pas marché, il est en train de revenir à la raison. De l’autre côté, la population passe des moments très difficiles. Le social est foulé au pied. Pas des routes, nous mangeons difficilement, pas d’électricité ni d’eau…, jusqu’alors, il n’a pas encore satisfait la population, c’est devenu pour lui un blocage. Voilà pourquoi, il a d’abord mis de côté la coalition afin de se concentrer sur la population.

Personnellement son discours ne m’a pas du tout satisfait. En réalité, il devait parler méchamment, puisque nous avons constaté l’absence du Premier ministre Sylvestre Ilunga de la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda et du président du Sénat Alexis Thambwe. Il devrait durcir le ton mais en tant que père de la nation, il a parlé avec sagesse, comme un père qui veut récupérer ses enfants en le faisant rentrer à la raison.

Rebecca Nkashama: en fait, il a bien tenu son discours. Je m’attendais à des paroles rancunières contre l’autre camp. Il a pris le temps de méditer et ne faire sortir que des paroles de sagesse. Espérons que lorsqu’ils pourront devenir une force absolue comme on a toujours dit l’union fait la force. En ce qui concerne mes attentes, je n’ai rien compris de ce que je voulais entendre de lui.

Benoît Mbo: de tout ce qu’il a dit, je n’ai rien compris de spécial, il est allé vraiment à côté de la plaque. Je n’ai senti aucune cohérence d’idées, ce que j’ai compris, est-ce qu’il va rassembler les partis politiques. Je me demande quelle sera la solution à toutes ces difficultés ? Il a prouvé qu’il est à bout de souffle. Comment le Premier ministre et autres peuvent refuser de venir à la prestation de serment …et il est calme, qui ne dit mot consent voilà ce que je peux dire.

Propos recueillis par Clarisse Mfuamba

Laisser un commentaire