Rapporteur adjoint à l’Assemblée nationale : Jacques  Lunguana favori

Sans doute l’élu  de la circonscription de Mbanza Ngungu, Jacques Lunguana va trôner sur ce siège réservé à l’opposition comme le prévoit le règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale. 

Étayons notre assertion. L’honorable Jacques Lunguana a un parcours transparent et lisible dans l’opinion contrairement à ses adversaires qui sont des extrémistes de façade  En outre, Lunguana est limpide comme l’eau de la source de Sona Nkulu à Mbanza Ngungu. Très actif pour défendre la position de son parti, le MLC face aux enjeux de la république. Un autre atout,  c’est le soutien du caucus de Ne kongo à la représentation nationale mais aussi de l’ensemble la province de Kimbangu où les Ne kongo sont conservateurs .Réélu pour la troisième fois a la même circonscription sous le label du MLC est la preuve éloquente de la fidélité et la constance à Jean-Pierre Bemba .Sur les quatre candidatures, la plupart des honorables toutes tendances confondues jurent pour récompenser sa franchise et son honnêteté. Là ou Fabrice Puela est disqualifié d’office à savoir son entêtement à défier l’ensemble de l’opposition qui avait opté de boycotter le vote du Bureau de l’assemblée pour  exiger en contrepartie de l’intérêt public. Puela l’extrémiste de façade et hors-pair contre Kingangati a présenté son projet devant une plénière essentiellement de la majorité FCC qu’il a  toujours mise au pilori. Voilà comme l’histoire rattrape le transfuge du Courant du Futur de feu Zahidi Ngoma alors que Jacques Lunguana jouit de sa loyauté et fidélité.

Laisser un commentaire