Sanctions contre les personnalités congolaises : des mesures de rétorsion en vue  

Le Gouvernement Congolais par l’entremise du ministre des Affaires étrangères Leonard She Okitundu a clairement dit aux missions diplomatiques des pays de l’Union européenne (UE) accrédités à Kinshasa qu’il prendra des mesures de rétorsion par rapport aux sanctions infligées pat l’UE à 15 personnalités congolaises.

Par cet acte, la RDC entend exprimer son indignation.  » Comment peut-on sanctionner des personnalités sans qu’elles ne soient entendues » s’est-il interrogé alors que le droit d’être entendu est droit fondamental.  » Peut-on protéger un droit en bafouant un autre? a-t-il poursuivi. « À la souveraineté de l’UE, nous allons opposer la nôtre » a déclaré le Chef de la diplomatie congolaise. Les observateurs de l’UE ne sont pas encore accrédités en vue des prochaines élections prévues le 23 décembre. D’autres mesures sont entendues si les sanctions ne sont pas soit levées soit suspendues. Le candidat président du FCC figure parmi les personnalités sanctionnées. L’UE lui a reproché d’entraver le processus électoral. Affaire à suivre.

JM Mawete

Laisser un commentaire