Sous la houlette d’Oscar Maritu, Base sociale remporte la 2ème édition du Tournoi des joueurs majeurs

La 2ème édition du Tournoi des joueurs majeurs a connu son dénouement samedi 28 novembre, au terrain Waya Waya au quartier Kingambwa dans la commune de Limete.

C’est personnellement l’initiateur de ce tournoi Oscar Maritu, international congolais évoluant en Chine, qui a remis le trophée à la sélection Base sociale qui s’est imposé sur la marque de 3-2 face à la sélection des meilleurs de Tshangu.

Réagissant à ce sujet, Oscar Maritu n’a pas pu retenir sa grande émotion devant le public du terrain Waya Waya qui a répondu présent à cet événement sportif. Pour le joueur congolais, cet engouement est une marque de soutien envers ses différentes initiatives. Oscar Maritu dit avoir tiré les leçons de chaque édition réalisée. C’est pourquoi, le joueur congolais promet des innovations en ce qui concerne la 3ème édition l’année prochaine. Très content, ce joueur en profite pour remercier les héros dans l’ombre spécialement Michel Mulumba, coordonnateur du tournoi et Joël Kabwe en charge de la presse sans oublier les autorités urbaines et locales. Natif du quartier Kingabwa dans la commune de Limete, Oscar Maritu organise ce tournoi pour détecter les jeunes talents et contribuer à la baisse du phénomène  » kuluna ».

Oscar Taty Maritu est un footballeur professionnel congolais qui jour pour le club chinois Shijiazhuang Ever Bright en tant qu’attaquant. Né le 17 août 1999, il est passé par Barons de Limete, Clique Sports, New Jacques jusqu’au championnat de l’Epfkin. Il a également joué à Saint Eloi Lupopo avant de rejoindre Shark XI. Ce joueur a rejoint la Chine en 2018 dans le club de Yanbian Funde où il a marqué 10 buts en 15 matchs  sauvant cette formation de la relégation.  Au début de la saison 2019, son équipe déclare faillite. Il rejoint Shanxi Chang’an en deuxième division. Dès la première rencontre, il inscrit un doublé. Rapide, grand, puissant et athlétique, Oscar Maritu trouve facilement le chemin du but.

JM Mawete

Laisser un commentaire