Kinshasa : L’avenue Kimwenza en état de délabrement avancé

Les tronçons allant de Kapela-Lutunu, Bongolo-Construction, Baobab-Victoire se trouvent actuellement en état de délabrement avancé depuis plusieurs mois.

La situation s’est empirée avec les caniveaux qui sont bouchés totalement. D’autres canalisations sont en voie de disparition. Lors de la campagne électorale des élections de décembre 2018, un candidat député a jeté des caillasses sur le tronçon Kapela-Lutungu. Question de soulager tant soi peu le calvaire de population.  » Quand il pleut, on ne sait où mettre les pied. L’espace où j’étale ma marchandise et nos maisons sont inondées » a déploré Niclette Azowa, vendeuse sur cet axe. Un chauffeur de taxi IST appelé communément Ketch Eliezer regrette que cette route nous crée du tort.  » D’autres conducteurs n’ont pas, ils ont carrément changé de trajet à cause du mauvais état de la route » s’est-il plaint tout en lançant un cri d’alarme pour la réhabilitation de ce tronçon au risque de devenir chômeurs. De surcroît, cette route détruit même nos véhicules. Conséquence, la pratique de demi-terrain se porte bien. L’importance de cette avenue n’est plus à démontrer. Elle permet de déboucher sur l’avenue Ezo ainsi que sur Bongolo sans passer par l’avenue de l’Université. Elle relie le quartier Yolo Nord et Sud en traversant l’avenue Kapela. C’est une route secondaire très nécessaire. « Qu’attendent les autorités pour réhabiliter l’avenue Kimwenza ? » s’est demandé Patrick Kabeya, habitant de ce quartier. Nous avons crié à plusieurs micros sans succès. L’espoir est permis a-t-il conclu.

Tshibola Mfuamba Clarisse, stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire