Le rapatriement des reliques du héros national Patrice Emery Lumumba, un honneur ou une humiliation pour notre pays ?

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi se rendra prochainement à Bruxelles afin de participer, le 21 juin, à la cérémonie de récupération des « reliques » de l’éphémère premier Premier ministre et héros national Patrice Emery Lumumba, précise le porte-parole du gouvernement dans son compte-rendu de la réunion du Conseil des ministres tenu vendredi par visioconférence. 

Clément Muya: en dépit du fait qu’il a laissé le pays dans le pétrin suite à ses précipitations, c’est quand même un honneur car ce que nous sommes aujourd’hui est aussi en partie grâce à ses efforts et sa détermination.

Justin Mukaya Mukanya : en tout cas, ce n’est pas vraiment une honte car on peut constater que plusieurs années après sa mort, la famille Lumumba est toujours un nom digne au pays et son nom inspire toujours respect et dignité dans les têtes des congolais…si les membres de sa famille ne sont pas très influents dans la classe politique, c’est par leur volonté et non parce que la famille ne pèse plus. Si la question était posée dans ce sens, je crois, j’ai quand même donné l’essentiel.

Henock Laky : humiliation totale. Après avoir tué notre héros, on nous prie de venir récupérer les reliques humiliation totale. Phabien Kabamba : vu qu’il a été sauvagement assassiné alors qu’il militait pour une cause juste, ce qui a fait de lui notre héros national, rapatrier ses reliques ne serait-ce que le peu qu’on puisse faire pour honorer sa mémoire. Et si on se mettait à fouiller dans l’histoire, il n’y aurait peut-être plus de contact avec l’Occident. Cependant, nous sommes encore très vulnérables vis-à-vis des blancs pour se rebeller.

Pierre Kabongu : peine perdue, dans la mesure où cela ne servira à rien. Ça n’apporte rien pour le pays.

Béni Mayombo : Pas du tout, au-delà du mauvais côté de ses œuvres, nous devons être reconnaissants afin de toujours nous rappeler de ses derniers jours pénibles sur terre à cause de notre beau pays.

Sofia Kabasele: mais soyons raisonnables, bientôt 60 ans, un fils du pays a lutté pour obtenir l’indépendance, il a libéré le Congo, et pourquoi il n’a pas laissé de traces qui parleront de lui à toutes les générations. Nous devrions être fièrs de cela car c’est notre frère. Nous n’avons pas besoin des étrangers pour diriger ce pays plutôt les fils du pays.

Vincent Mulolo : c’est une humiliation totale, comment pouvez-vous imaginer, une certaine personne se lever et réclamer l’indépendance sans tenir compte des conséquences que ça pourrait causer, et voilà qu’aujourd’hui nous subissons cette indépendance précipitée, je dirai même précoce, puisqu’en ce temps-là, les congolais n’avaient pas encore la maturité suffisante pour diriger ce vaste et riche pays! Voyons maintenant, 60 ans plus tard, les congolais ne se retrouvent presque pas dans le leadership, toujours incapables d’utiliser nos propres richesses, ce qui est grave est que, nous faisons recours et nous achetons des choses auprès des gens qui exploitent notre richesse et en transforment. Voyez-vous ? Quel degré d’humiliation ! Je dirai même que le Congo a encore besoin d’être colonisé une deuxième fois. Jusqu’alors, les congolais se débrouillent, ils ne sont pas encore arrivés au niveau d’un pays indépendant, Le bilan de ces 60ans nous sortira que la conquête des hommes politiques qui veulent occuper des postes. Rien ne sert d’avoir quelque chose en mémoire de Lumumba.

Dady Lukengo : pourquoi pas! Ce qu’il a fait prouve un amour pour sa patrie et ses compatriotes, Il fallait se mettre dans la peau de Lumunba pour sentir ce qu’il sentait quand il voyait ses propres frères être maltraités au point inexplicable, Ce n’est que quelqu’un remplit d’amour et de compassion qui peut agir comme lui ,afin de poser un acte qui a coûté la vie pour toutes les générations avenirs . Alors nous devons lui être reconnaissants de toutes les façons.

Joël Yombo: Je suis étonnée d’entendre beaucoup des gens dire que Lumunba ne mérite rien dans ce pays ni lui ni sa famille. Je comprends une chose, plusieurs congolais sont négativistes, pour ne pas voir d’abord les côtés positifs d’une personne avant de regarder ses méfaits. Personnellement, je dirai que c’est un honneur….

Trésor Bokambe : bien-sûr que oui, il le mérite et c’est un honneur pour nous, le nom de Lumunba ne devrait pas disparaitre tant que ce pays existe. Il a changé l’histoire du pays. J’ose croire que si on avait des hommes comme Lumunba jusqu’aujourd’hui, le pays devrait déjà être développé il y a longtemps. A tout Seigneur, tout honneur !

Propos recueillis par Clarisse Mfuamba

Laisser un commentaire