Le sénateur JP Lola Kisanga décédé

Le sénateur Jean-Pierre Lola Kisanga a rendu l’âme mardi 1 décembre dans l’après-midi au Kinshasa de suite d’une courte maladie.

La nouvelle a été confirmée par le président de la chambre haute du Parlement Alexis Thambwe. Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) jusqu’au 15 novembre 2005, date à laquelle il est nommé par décret du président Joseph Kabila comme successeur de Théo Baruti en qualité de gouverneur de la Province orientale. Il a occupé ce poste jusqu’au 24 février 2007. C’est Médard Autsai Asenga qui va le succéder. Il a également été porte-parole du RCD/Goma. Il sied de rappeler qu’il était déjà sénateur à la première législature de 2006. Le défunt fait partie du groupe de sénateurs qui ont saisi la Cour constitutionnelle en interprétation de l’article 158 de la Constitution en rapport avec les ordonnances présidentielles du 17 juillet nommant les juges constitutionnels. Le vendredi 6 novembre 2020, le sénateur Lola remet officiellement son acte d’engagement irrévocable au président Félix Tshisekedi au cours d’une audience lui accordée. Une manière pour lui d’exprimer son soutien aux consultations nationales et par ricochet à l’Union sacrée de la Nation en gestation. Et cela sans toutefois renier son appartenance au FCC. Lola Kisanga dit agir en tant que citoyen et républicain. Paix à l’âme de l’illustre disparu.

 JM Mawete

Laisser un commentaire